You are currently viewing Installer une porte blindée pour plus de sécurité

Installer une porte blindée pour plus de sécurité

Les portes restent aujourd’hui le passage privilégié par les cambrioleurs et il y a fort à parier que cela perdurera encore longtemps. Il est donc nécessaire de renforcer vos portes du mieux possible et dans ce domaine, difficile de faire mieux que l’installation d’une porte blindée. Comme il s’agit d’un investissement assez conséquent, mieux vaut se renseigner correctement sur le sujet avant de se lancer. Sécurité-cambriolage.fr vous propose donc d’en apprendre un peu plus sur les portes blindées.

Qu'entend-on par porte blindée ?

Lorsqu’on souhaite installer une porte blindée, on veut généralement une vraie porte blindée. C’est-à-dire avec un cadre en acier solidement scellé dans le mur sur lequel est installée une porte solide, épaisse, lourde, également fabriquée en acier. On s’attend aussi à ce qu’elle soit équipée d’une vraie serrure de sécurité avec au moins 3 points de verrouillage et qu’elle soit en mesure de résister aux cambrioleurs les plus expérimentés pendant au moins 5 minutes.

La vraie porte blindée telle que l’on se l’imagine est en fait ce qu’on appel un Bloc Porte Blindé. Il faut donc être attentif à ce qui est mis derrière le terme de « Porte Blindée ». Cela peut en effet désigner une porte classique sur laquelle on aurait installé un blindage plat, un blindage pivot ou un super blindage. Dans ce cas il n’est pas anormal de parler de porte blindée puisque la porte a effectivement été blindée. Cependant la résistance de cette porte ne pourra pas être équivalente à celle d’un Bloc Porte Blindé.

Différents types de blindage d'une porte

Il en va de même lorsqu’on installe une porte blindée dans un cadre déjà existant. Le terme de porte blindée est correct puisque c’est effectivement le cas mais le cadre d’origine sera forcément moins résistant qu’un véritable cadre blindé. Ces solutions ne sont cependant pas à écarter de manière systématique. Elles peuvent être un bon compromis entre sécurisation et coût. Il faut simplement bien différencier ces cas de figure afin d’être conscient de ce que l’on souhaite acheter et s’adresser à des professionnels pour leur installation.

Comment reconnaître une porte blindée de qualité ?

Quel que soit le type de porte blindée que vous souhaitez installer chez vous, Il faut que vous vous assuriez de choisir du matériel de qualité mais également des installateurs qualifiés pour ces travaux. Il serait vraiment dommage de dépenser de l’argent dans une porte blindée de mauvaise qualité ou d’avoir une porte blindée de bonne qualité mais dont l’efficacité serait mise à mal par une mauvaise installation. Pour pouvoir acheter une porte blindée l’esprit tranquille, vous devez vous fier aux certifications délivrées par le CNPP (Centre National de Prévention et de Protection) et/ou aux Normes Européennes.

La certification A2P

La certification A2P reconnaît la capacité d’un matériel à résister à l’effraction. Un Bloc Porte blindée peut ainsi être certifiée A2P BP1, A2P BP2 ou A2P BP3. Une porte blindée certifiée A2P BP1 est garantie comme étant capable de résister à des attaques basiques durant au moins 5 minutes. Par attaque basique on entend des attaques réalisées avec des outils simples tels qu’un marteau et des tournevis que n’importe quel cambrioleur est susceptible d’avoir sur lui.

Si cette dernière est certifiée A2P BP2, vous êtes alors assuré qu’elle résistera plus longtemps à des attaques plus sophistiquées. Les tests sont alors réalisés avec des outils plus lourd tels qu’un marteau plus conséquent, un pied de biche, des burins et une perceuse. Les attaques menées sur la porte sont donc plus lourdes mais aussi plus recherchées. Pour être certifiée la porte doit ainsi résister pendant au moins 10 minutes en laboratoire.

Pour qu’une porte blindée soit certifiée A2P BP3, il faut qu’elle soit capable de résister à des cambrioleurs de haut vol. La porte est donc attaquée sans relâche durant 15 minutes par des professionnels visant les points les plus faibles avec des outils spéciaux et de l’outillage encore plus conséquent tel qu’une meuleuse d’angle ou une scie sauteuse. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous, les tests réalisés par le CNPP sont fait par des experts et ces derniers ne craignent pas d’être repérés comme le serait un cambrioleur. En réalité, une porte blindée certifiée A2P BP1 n’aura donc aucun mal à résister plus de 5 minutes et à mettre les cambrioleurs en échec.

Les Normes EN 1627-1630 et EN 1522-1523

Ces Normes Européennes sont celles qui permettent d’évaluer les performances des menuiseries retardatrices d’effraction. La norme EN 1627 définit 6 classes de résistance à l’effraction allant de CR1 pour les moins performantes à CR6 pour les plus résistantes. La façon dont les portes blindées vont être torturées pour obtenir leur classement est définie par les normes EN 1628 à EN 1630.

La norme EN 1628 détermine les conditions des essais statiques qui consistent à exercer une certaine pression en différents points de la porte. Plus la porte se voudra résistante, plus la pression exercée sera forte. Cela peut aller de 300 Kg à 1,5 T. La norme EN 1629 quant à elle, définit la manière dont les essais dynamiques doivent être réalisés. Lors de ces essais une charge de 50 Kg est lâchée depuis une distance variable à différents endroits sur la porte et cette dernière ne doit pas faiblir.

Enfin la norme EN 1630 décrit les différentes tentatives d’effraction (essais manuels) qui vont être exercées sur les portes blindées des différentes classes. Pour chaque classe, la norme définit un set d’outils qui sera utilisé pour forcer la porte. Elle définit également des temps pour les attaques de chaque élément de la porte (serrure, paumelles, pênes, …) ainsi que la durée total de l’essai. Pour faire le parallèle avec la certification A2P, sachez que des blocs portes blindés certifiés A2P BP1, A2P BP2 et A2P BP3 correspondent respectivement aux classes CR3, CR4 et CR5. Un bloc porte de classe CR6 aura donc été testé plus durement qu’un bloc porte A2P BP3 puisqu’il aura subi des attaques durant 20 minutes.

Les normes EN 1522 et EN 1523 permettent de classer les portes blindées selon leur degré de résistance aux balles. Les portes blindées sont donc testées avec différentes armes et différents types de balles ce qui permet ensuite de les classées de FB1 pour les moins résistantes à FB7 pour de véritables portes pare-balles.

Installateur de porte blindée certifié APSAD de service

La certification APSAD de Service

La certification APSAD de Service (selon le référentiel C60) ne concerne pas la porte blindée en elle-même mais l’installateur. Également délivrée par le CNPP, cette certification reconnaît le sérieux d’une entreprise d’installation d’équipements de protection mécanique contre les cambriolages. Cette certification n’est délivrée qu’après que le CNPP est effectué un audit complet de l’entreprise qui y prétend. Par la suite, des contrôles périodiques sont réalisés pour que la certification puisse être maintenu.

Autrement dit, en choisissant un installateur certifié APSAD de Service, vous êtes assuré d’avoir un professionnel formé, compétent et qui sera à même de vous conseiller au mieux pour votre projet. Ceci vous garantit aussi qu’il sera en mesure d’installer votre porte blindée dans les règles de l’art et qu’il assurera un service après vente et une maintenance dignes de ce nom.

Combien coûte une porte blindée ?

Comme nous l’avons dit au début de cet article, l’achat d’une porte blindée représente un investissement plutôt conséquent. De plus, les éléments qui font varier le prix ne manquent pas. En effet comme nous venons de le voir, les portes blindées peuvent être classées ou certifiées à différents niveaux ce qui aura un impact conséquent sur le prix. Les options esthétiques peuvent également influer fortement sur le tarif. Une porte blindée pour une cave sera bien moins chère qu’une porte blindée pour l’entrée principale d’une maison car cette dernière devra être bien plus jolie. Elle pourra également nécessiter des doubles vantaux ce qui augmentera encore son coût.

De la même façon, une porte blindée équipée d’une serrure à code, d’une serrure connectée ou encore d’une serrure biométrique sera forcément plus onéreuse que si elle est équipée d’une serrure mécanique. A tout cela s’ajoute encore le prix de l’installation qui va aussi être variable en fonction de l’accessibilité du chantier et des éventuels travaux à réaliser avant l’installation de la porte (consolidation, agrandissement, …).

Il faut donc s’attendre à devoir débourser au minimum 1000€-1500€ pour une porte de qualité posée correctement. Il est en revanche impossible de définir un maximum tant les élément variables sont nombreux. Pour être fixé sur le prix de votre porte blindée, le mieux est encore de demander des devis en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Aimez-vous cet article ?

Si vous pensez que cet article peut être utile à d’autres personnes, n’hésitez pas, partagez-le :

Pour ne rien manquer de Sécurité-cambriolage.fr, abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous :

NEWSLETTER

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.