Se protéger des cambriolages avec une haie défensive

Se protéger des cambriolages avec une haie défensive

Ce n’est pas un scoop, pour diminuer au maximum les chances de vous faire cambrioler, il faut pouvoir tenir les intrus à bonne distance de votre maison. Nous avons déjà évoqué la solution des barrières infrarouge qui permettent de déclencher une alarme avant que les cambrioleurs n’aient atteint le seuil de votre habitation. Nous allons maintenant vous parler d’une solution plus naturelle : La haie défensive.

Qu'est-ce qu'une haie défensive ?

Une haie défensive est une haie constituée d’arbustes le plus souvent épineux et très touffus. On peu également utiliser des arbustes non épineux mais dont les feuilles sont coupantes. Pour qu’elle soit efficace, il faudra que la haie fasse au moins 1,5 Mètre de haut et environ 1 Mètre d’épaisseur. Ceci permettant d’être sûr qu’aucune personne ne sera en mesure de passer à travers.

Bien constituée, une haie défensive est en mesure de remplacer une clôture ou un mur. Bien entendue rien n’empêche d’installer un grillage au milieu. Ceci peut même s’avérer incontournable le temps que les arbustes atteignent la taille idéale. D’autre part avoir un grillage au milieu de votre haie défensive peut vous permettre de laisser des petits animaux de compagnie en liberté sur votre propriété sans avoir peur qu’ils ne s’échappent.

Annonce Google

Les avantages et inconvénients d'une haie défensive

Tout le monde n’a évidement pas le même point de vue. Ce qui peut être un inconvénient pour certains peut très bien ne pas en déranger d’autres et vis versa. Commençons donc par ce qui est indéniable :

La haie défensive n’a nul besoin d’électricité pour fonctionner et il n’est pas nécessaire de penser à l’activer en sortant de chez-soi => Là on peut dire à l’unanimité qu’il s’agit d’un avantage.

Il ne suffit pas de l’installer pour qu’elle protège votre habitation, il faut attendre qu’elle pousse => Cette fois on est bien sur un inconvénient.

Pour le reste, on peut dire que la haie défensive peut être bien plus décorative qu’un simple mur ou qu’une clôture (selon les goûts et les couleurs). Elle amène également de la vie sur votre propriété en offrant un abri pour bon nombre d’oiseaux et autres petits animaux. Le fait qu’elle soit compact ne fait pas que vous prémunir des intrusions, elle vous garanti aussi une certaine intimité.

Il faut bien sûr penser qu’une haie, qu’elle soit défensive ou non, demande de la place et un entretient régulier. Il faut en effet la tailler, la traiter en cas de maladie mais également contenir certains arbustes qui on tendance à être envahissants tels que les pyracanthas.

Annonce Google

Dernier point, assurez-vous que votre ligne de défense ne devienne pas un talon d’Achille. En effet si un cambrioleur peut s’introduire sur votre terrain par un autre endroit, la haie défensive pourrait alors lui offrir un formidable écran pour se cacher et agir en toute quiétude. Vous devrez donc vous assurez que tout le périmètre de votre terrain est réellement impénétrable.

Quels arbustes utiliser pour une haie défensive ?

Une haie défensive est généralement constituée de plusieurs sortes d’arbustes différents. Il existe d’ailleurs des kits de haie défensive (Kits disponibles en automne) permettant de varier les couleurs au grès des saisons et ainsi d’avoir une haie qui garde un intérêt toute l’année. Il existe beaucoup de variétés d’arbuste qui peuvent s’intégrer dans une haie défensive. Nous n’allons pas vous parler de chacun d’entre eux mais nous pouvons déjà vous en lister quelques-uns :

Le Pyracantha

Le pyracantha est également connu sous le nom de « buisson ardent ». Cet arbuste, très épineux, possède un feuillage persistant et peut supporter des températures allant jusqu’à -15°C voire -20°C pour les variétés les plus rustiques. Il forme des jolies petites fleurs blanches au mois de juin qui sont appréciées des abeilles. Il offrira ensuite de nombreuses baies de couleurs rouge, orange ou jaune aux oiseaux qui en raffolent. Ces baies ne sont en revanche pas comestibles pour l’Homme.

Haie défensive - Pyracantha

Certaines variétés de pyracantha sont sensibles au feu bactérien, il est même interdit (selon l’Arrêté du 12 août 1994) de planter l’espèce « Atalantioïdes Gibsii » en France. Heureusement, des cultivars plus résistants à cette maladie ont été développés.

Le Cognassier du Japon

Le cognassier du Japon est un arbuste épineux, à feuilles caduques, qui produit de jolies fleurs rouges, blanches ou roses dès le mois de février. Viennent ensuite les feuilles et des fruits très odorants qui peuvent même être consommés après cuisson en gelée ou en confiture par exemple.

Haies défensives - Cognassier du Japon

Le cognassier du Japon ne craint pas la pollution. Très rustique, il est capable de supporter des gelées allant jusqu’à -25°C. Il est en revanche sensible au feu bactérien à la tavelure et aux pucerons.

Annonce Google

L'Ajonc d'Europe

L’Ajonc d’Europe est un arbuste très épineux, à feuillage persistant qui offre une floraison longue et abondante. Ses fleurs dégagent un agréable parfum de noix de coco. L’ajonc d’Europe résiste à des températures dépassant les -15°C et n’est pas sensible aux maladies et aux parasites. Il ne vous demandera que très peut d’attention.

Haie défensive - Ajonc d'Europe

L’ajonc d’Europe est hautement inflammable et peut être utilisé pour allumer un feu même s’il est humide. En contre partie, il augmentera de façon significative les risques de propagation d’un incendie. A proscrire donc dans les zones à risque.

L'Épine-vinette

L’Épine-vinette également appelé Vinettier ou berbéris est un arbuste épineux caduc ou persistant suivant les espèces. Il produit des fleurs jaunes ou orangées puis des fruits qui peuvent être roses, rouges ou bleu foncé. Les espèces caduques peuvent résister à un froid allant jusqu’à -20°C alors que les espèces persistantes ont plus de mal à supporter le froid.

Haies défensives - Épine-vinette

Les fruits de l’épine-vinette, riches en vitamine C, sont comestibles en gelée, en confiture ou encore en boisson mais toujours après cuisson. Son feuillage peut être vert bleuté ou pourpre selon l’espèce.

Annonce Google

Le Chêne vert

Contrairement à tous ce que nous avons vu jusqu’ici, le chêne vert n’est pas un arbuste mais bel et bien un arbre puisqu’il peut allègrement dépasser les 7 Mètres de haut. Pour autant, il peut tout à fait être incorporé dans une haie défensive puisqu’il ne craint pas d’être taillé. Le feuillage du chêne vert est persistant et très ressemblant au feuillage du houx. C’est pour cette raison qu’il est aussi appelé chêne faux houx. Il est également appelé Yeuse dans le sud de la France où il pousse naturellement.

Haie défensive - Chêne vert

Le chêne vert supporte très bien la chaleur et la sécheresse mais il support aussi très bien des gelée dépassant les -15°C. Sa durée de vie dépasse facilement les 200 ans et peut même aller jusqu’à 2000 ans. Il est très résistant aux maladies et aux nuisibles.

Le Mahonia aquifolium

Tout comme le chêne vert, le Mahonia aquifolium possède des feuilles qui ressemblent beaucoup à celles du houx. Il est donc également appelé Mahonia faux houx ou Mahonia à feuilles de houx. Il possède un feuillage semi persistant vert vif qui tend vers le rouge en hiver. Ses fleurs jaunes arrivent en février/mars et forment des bouquets dégageant une odeur de miel.

Haies défensives - Mahonia aquifolium

Le mahonia aquifolium produit des baies bleuâtres qui son comestibles après cuisson et dont le goût se rapproche du cassis. Ces baies feront aussi le bonheur des oiseaux. Le mahonia aquifolium résiste au froid jusqu’à environ -15°C.

Annonce Google

Le Houx

Nous avons parlé d’espèces ressemblant au houx, nous allons donc maintenant parler du vrai houx. Le houx est un arbuste à feuillage persistant qui résiste à des températures allant jusqu’à -15°C. Cet arbuste peut vivre au-delà de 300 ans mais à une croissance très lente. Contrairement à ce que l’on peut croire, le houx n’a pas toujours un feuillage vert et des baies rouges. Il existe des variétés dont le feuillage peut être panaché voire roux et les baies peuvent être oranges, jaunes ou même noires.

haie défensive - Houx

Le houx est une espèce dioïque ce qui signifie qu’il y a des individus mâles et des individus femelles. Seules les individus femelles produisent des baies. Le houx peut parfois être attaqué par les pucerons et la mouche du houx sans que cela ne soit très grave pour autant.

L'Argousier

Parfois appelé saule épineux, l’argousier est un arbuste épineux à feuilles caduques qui ne demande presque aucun soin. En effet, l’argousier supporte le froid jusqu’à -30°C, ne craint ni la sécheresse ni l’humidité, supporte parfaitement la pollution atmosphérique et n’est sujet à aucune maladie et aucun parasite. L’argousier produit des fruits riches en vitamines (A, B1, B2, C, E, F, K et P), comestibles en gelée, en marmelade ou en jus par exemple. Des vertus médicinales sont également attribuées aux fruits de l’argousier.

Haies défensives - Argousier

Tout comme le houx, l’argousier est une espèce dioïque. Cela signifie que seuls les individus femelles produiront des baies. En revanche, il faudra obligatoirement avoir des individus mâles pour assurer la pollinisation des fleurs. Les fruits apparaissent à la fin de l’été et donne une belle couleur orange à l’arbuste qui pourra être du plus bel effet durant tout l’hiver si les fruits ne sont pas cueillis.

Annonce Google

Comme nous l’avons dit plus haut, il existe de nombreux arbres ou arbustes qui peuvent s’intégrer à une haie défensive. De plus, pour chacun de ces arbustes il existe plusieurs variétés dont les caractéristiques peuvent varier. Il y a donc forcément de quoi trouver votre bonheur. Vous pouvez bien sûr trouver plus de renseignements sur les arbustes pour une haie défensive sur des sites spécialisés tels que rustica.fr, gerbeaud.com, leaderplant.com ou aujardin.info. Vous pouvez aussi demander conseils à un paysagiste ou tout simplement commander des kits tout faits (Kits disponibles en automne) à ne pas confondre avec les kits de haie persistante.

Aimez-vous cet article ?

Si vous pensez que cet article peut être utile à d’autres personnes, n’hésitez pas, partagez-le :

Pour ne rien manquer de Sécurité-cambriolage.fr, abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous :

NEWSLETTER

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :