Local isolé, maison secondaire : Comment les surveiller à distance

Local isolé, maison secondaire : Comment les surveiller à distance

Que vous ayez un local de stockage, un garage éloigné ou encore une résidence secondaire, vous savez que ces lieux peuvent attirer les cambrioleurs. Vous souhaitez donc pouvoir surveiller vos biens à distance 7J/7 et 24H/24. Seulement voilà, ces bâtiments ne sont pas toujours raccordés en électricité et ne possèdes pas forcément de box internet non plus. Il faut alors trouver le moyen d’installer un système d’alarme qui soit autonome, tant au niveau de l’alimentation qu’au niveau de la connectivité. Voici donc le matériel que vous pouvez installer pour avoir un système de surveillance autonome.

1) Une alarme autonome

Des modèles d’alarme, il y en a beaucoup mais très peu qui soit 100% autonome. Il y a d’un côté les modèles d’alarme autonome en alimentation qui fonctionnent sur piles ou sur batterie et qui peuvent être autonomes pendant plusieurs mois. Le problème, c’est que ces alarmes ne sont généralement pas conçues pour vous envoyer des notifications en cas de détection d’une intrusion. Elles sont simplement faites pour faire fuir les cambrioleurs en déclenchant une ou plusieurs sirènes.

De l’autre côté, il y a les alarmes autonomes en connectivité. Ces alarmes GSM, 3G/4G sont bel et bien conçues pour envoyer des notifications et être commandées à distance par sms ou en les appelant. Malheureusement, la plupart des ces alarmes sont alimentées sur secteur et sont bien incapables de restées éloignées du réseau électrique pendant plus de quelques heures.

Trouver une alarme qui soit à la fois autonome en alimentation et en connectivité (GSM) s’avère donc être un peu plus compliqué et surtout un peu plus onéreux. L’idéal pour surveiller un bâtiment dans lequel on ne se rend pas tous les jours, c’est d’avoir une centrale d’alarme GSM munie d’un panneau solaire. De cette manière elle sera capable de rester autonome beaucoup plus longtemps et demandera donc moins de maintenance.

Notez que les capteurs périmétriques et volumétriques associés à ces alarmes resteront généralement alimentés par des piles mais ces derniers ne consomment pas énormément d’énergie. Ils gardent donc une autonomie raisonnable allant de plusieurs mois à plusieurs années.

Modèles d’alarme GSM autonome sur AMAZON

2) Une caméra de surveillance autonome

Installer une alarme autonome dans un lieu isolé vous garantira d’être alerté en cas d’intrusion et vous donnera de bonnes chances de faire fuir les intrus  grâce à la sirène. Mais vous ne pourrez être vraiment tranquille que lorsque vous vous serez rendu sur place pour constater que les malfaiteurs sont effectivement partis et que vous n’avez pas subit de dégâts. C’est pour cette raison qu’il sera sans doute préférable d’avoir une caméra de surveillance installée sur place.

Tout comme pour les alarmes, il n’est pas forcément évident de trouver une caméra qui soit totalement autonome. En effet le plus souvent vous trouverez des caméras autonomes en alimentation qui fonctionne sur piles ou sur batterie mais qui doivent tout de même être connectées en WiFi. Une telle caméra n’est pas réellement une caméra autonome et ne pourra généralement pas vous servir pour surveiller un bâtiment isolé.

Heureusement, il existe tout de même quelques caméras de surveillance autonomes qui se rechargent grâce à un panneau solaire et qui utilise le réseau 4G pour se connecter à internet. Ces caméras vous permettent ainsi d’être prévenu en cas de détection d’une intrusion et vous offre la possibilité de voir en directe se qu’il se passe même si vous n’avez pas de box internet sur place.

Modèles de caméra autonome sur AMAZON

3) Une carte SIM avec un forfait adapté

a) Pour une alarme autonome

Qui dit alarme GSM dit nécessité d’avoir une carte SIM. Il faudra donc prévoir un forfait pour que votre alarme autonome puisse vous envoyer des alertes. Le premier réflexe que vous aurez sera certainement de prendre un petit forfait à quelques euros par mois chez l’opérateur qui couvre le mieux la zone où sera implantée votre alarme.

Antenne téléphonique GSM/3G/4G

Malheureusement, ce type de forfait n’est prévu que pour des communications interpersonnelles et les opérateurs se réservent le droit de geler votre ligne s’ils découvrent que leur carte SIM sert pour des communications M2M (de Machine à Machine). Le problème dans ce cas sera que votre alarme autonome ne pourra plus vous envoyer d’alerte en cas de détection d’intrusion et le pire c’est que vous ne vous en apercevrez pas car rien ne vous l’indiquera.

En effet, une carte SIM gelée ne signifie pas une résiliation de ligne. Autrement dit, votre opérateur ne vous fera aucune communication sur le sujet. Il se contentera juste de ne plus prendre en compte cette carte SIM sur son réseau. Cela signifie que votre alarme ne détectera pas d’anomalie car elle continuera de capter le réseau. Elle ne se mettra donc pas en défaut mais tout appel ou envoi de sms sera un échec.

Dans le cas d’une alarme GSM, il est donc bien plus prudent de prendre une carte SIM M2M avec un forfait adapté. La carte M2M peut également vous apporter un autre avantage : Elle peut être multi-opérateur. Vous n’êtes ainsi pas dépendant d’un seul réseau et vous aurez l’avantage de pouvoir garder la même carte SIM si d’aventure vous veniez à devoir installer votre alarme autonome ailleurs.

Carte SIM M2M sur AMAZON

Carte SIM M2M sur MANOMANO

SIM M2M Multi-opérateur
SIM M2M Multi-opérateur
SIM M2M SFR

b) Pour une caméra autonome

Tout comme pour une alarme GSM, une caméra de surveillance autonome devrait normalement être équipée d’une carte SIM M2M. Le problème, c’est qu’il est très difficile, voire impossible pour un particulier de trouver des cartes SIM M2M avec des forfaits DATA. Les quelques forfaits que l’on peut trouver sont réservés aux professionnels et seraient de toute façon trop onéreux pour un particulier.

En effet, une caméra 4G que l’on utilisera normalement, c’est-à-dire en visionnant quelques dizaines de secondes de vidéo par-ci par-là, consommera environ 1G de données par mois. Il est donc inconcevable de passer par l’une des cartes SIM présentées plus haut qui sont réellement faites pour des alarmes GSM ne consommant pas ou très peu de données (à titre d’exemple, 1G de consommation vous coûterait 100€ avec la carte SIM Things Mobile).

Pour une caméra de surveillance autonome, vous n’avez donc pas d’autre choix que de prendre un forfait DATA classique chez un opérateur qui couvre parfaitement la zone en 4G. Il semble cependant moins probable de se faire geler une carte SIM sur une consommation DATA que sur de la voix ou des sms. Sachez tout de même que si cela vous arrive, ce n’est pas irrévocable. En général il suffit que la SIM s’efface du réseau quelques minutes en éteignant complètement la caméra autonome ou en retirant la carte SIM pour qu’elle soit à nouveau prise en compte lorsqu’elle se reconnecte au réseau.

Aimez-vous cet article ?

Si vous pensez que cet article peut être utile à d’autres personnes, n’hésitez pas, partagez-le :

Pour ne rien manquer de Sécurité-cambriolage.fr, abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous :

NEWSLETTER

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.