Sécuriser une porte face aux cambriolages

Sécuriser une porte face aux cambriolages

Lorsque les voleurs ont décidé de passer par une porte, ils peuvent s’attaquer à différents points de cette dernière. Chacun de ces points peut être comparé au maillon d’une chaîne dont le plus faible fera céder la chaîne (votre porte en l’occurrence). Il est donc vital de prêter attention aux quatre points qui suivent pour pouvoir sécuriser une porte.

La serrure

La serrure est sans doute la première chose à laquelle un malfrat est susceptible de s’attaquer car beaucoup de serrures qui ne sont pas des serrures de sécurité, permettent d’être ouvertes en moins d’une minute et avec peu de matériel comme le prouve la vidéo ci-dessous :

Le Crochetage, le pick gun (crochetage avec un pistolet), les passes, les bump keys (clés de frappe) sont quelques-unes des techniques que peuvent utiliser les cambrioleurs pour déverrouiller une porte sans détériorer votre serrure.

 Pour plus de détails sur ces techniques et bien d’autres vous pouvez vous rendre sur www.lockpickingfrance.org, vous pourrez notamment y voir d’autres vidéos qui montre à quel point il peut être facile d’entrer dans une maison ou un appartement qui n’est pas équipé d’une serrure de sécurité.

Bien sûr il existe également des techniques de « bourrins », qui elles, détruisent votre serrure. Il s’agit principalement de l’arrachement du cylindre et ceci est très facilement réalisable dans le cas où votre serrure dépasse de la porte (5mm suffisent). Le principe est simple, il consiste à frapper d’un coup sec le cylindre qui dépasse afin de le casser au niveau de son point faible : Sa fixation dans la porte.

Cylindre-porte-classique
Annonce Google

Ensuite il suffit d’enlever la partie qui a cassée et d’ouvrir la porte avec un simple crochet.

Une autre méthode destructive consiste à percer le cylindre afin de détruire les goupilles et ainsi pouvoir actionner le rotor sans difficulté. Pour éviter cela la meilleure solution consiste à installer une poignée blindée qui viendra protéger votre cylindre de manière très efficace car cela évitera non seulement l’arrachement du cylindre mais il sera également protégé contre le perçage. Vous pouvez aussi installer une rosace de protection sur votre cylindre de porte, Cependant, il faut faire attention car toutes les poignées ou rosaces ne se valent pas, il faut bien lire les caractéristiques du produit et s’assurer qu’il protège bien contre l’arrachement ET le perçage.

En tout état de cause, pour éviter que votre serrure soit le talon d’Achille de votre porte, le mieux est encore de mettre en place une serrure certifiée A2P. Cette certification vous garanti que votre serrure de sécurité résistera au minimum 5 minutes aux tentatives d’effraction (5 minutes pour une serrure A2P*, 10 minutes pour une A2p** et 15 minutes pour une A2P***). Cela peu paraître dérisoire, 5 minutes, mais en réalité dans la plupart des cas c’est suffisant pour décourager un cambrioleur.

[amazon_link asins='B07BDJPSHB,B00CDPMALW,B00PYDCV2S' template='ProductGrid' store='securitecambr-21' marketplace='FR' link_id='518a3974-6c1b-11e8-93a6-9fa52cf14908']

Les gonds

Dans le cas d’une porte et/ou d’un bâti en bois, il suffit à un cambrioleur de forcer votre porte avec un pied de biche au niveau des gonds pour faire éclater le bois du bâti, de la porte ou même des deux, voir de faire céder les attaches des gonds ou des paumelles. Cela est également possible sur des portes en fer de moindre qualité qui sont fabriquée avec du métal de faible épaisseur, le pied de biche peut déchiré de métal ou tordre la porte jusqu’à la sortir de son cadre.

La solution pour sécuriser une porte est la pose de cornières anti-pince. Se sont des cornières qui vont être vissées sur la porte avec des vis traversant la porte de part en part et indémontables de l’extérieur. Il existe différents modèles de cornières anti-pince afin de pouvoir s’adapter à tous les types de porte/bâti. D’une manière générale, sécuriser une porte par la pose de cornières anti-pince n’est pas très esthétique même s’il existe des cornières en U qui permettent d’avoir un meilleur rendu. Ce dispositif se révèle cependant très efficace contre les attaques au pied de biche.

Porte-cornieres-anti-pince

Les points de verrouillage

Les points de verrouillage sont une autre cible facile à attaquer, le pied de biche permettant de faire céder la gâche (partie en métal sur le cadre dans lequel vient se loger le pêne de votre serrure). Pour cela, il est possible de renforcer le bâti en ajoutant une cornière en acier (en forme de L) afin de pouvoir fixer correctement la gâche. On peut également rajouter une bride en acier par-dessus la gâche afin de la renforcer.

Renforcement-gache-corniere-bride

Pour renforcer une porte et augmenter le temps d’ouverture de celle-ci, il est tout de même conseillé d’avoir une serrure multipoints  (minimum 5). Selon votre porte, vous pourrez mettre soit une serrure multipoints en applique, soit une serrure multipoints à encastrer.

Vous pouvez également installer plusieurs verrous sur votre porte mais il faudra d’une part que ce soit des verrous de bonne qualité et d’autre part que vous les verrouilliez tous dès que vous quittez votre domicile. Il est heureusement possible d’avoir plusieurs verrous qui s’ouvrent avec la même clé en achetant notamment des verrous pour cylindre à profile européen dans lesquels vous installez le cylindre de votre choix. Il existe également des verrous certifiés A2P.

Porte-plusieurs-verrous-serrure-5-points
Annonce Google

La porte elle-même

La technique dite du « trou d’homme » est une technique qui est également très utilisée par les cambrioleurs. En effet, dans le cas d’une porte alvéolaire, d’une porte ancienne avec des panneaux en bois fin ou d’une porte vitréeles voleurs peuvent faire un trou assez grand pour passer directement à travers la porte. Notez que certaines portes fabriquées en acier fin (inférieur à 1.5mm d’épaisseur) n’offre pas plus de résistance à cette technique.

Dans certains cas, ils peuvent également faire un trou permettant juste de passer une main pour ensuite déverrouiller la porte. Cela leur est rendu possible si vos verrous son à bouton (avec une mollette pour ouvrir de l’intérieur sans clé) ou si vous laissez vos clés sur la serrure dans le cas d’une porte vitrée.

Pour éviter cela, vous pouvez renforcer votre porte de l’intérieur en installant un blindage plat qui n’est autre qu’une plaque en acier d’une épaisseur minimum de 1.5mm vissée sur la porte. Attention cependant à la solidité de vos paumelles car la porte va être considérablement alourdie par ce blindage. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’opter pour le blindage pivot qui comprend une plaque en acier pour blinder la porte mais également une cornière en acier qui sera solidement fixée dans le mur ainsi que des paumelles soudée à la fois sur la plaque et sur la cornière. Un blindage pivot vous permet de sécuriser une porte contre les attaques côté paumelles mais aussi contre la technique du « trou d’homme ».

Porte-blindage-plat-blindage-pivot

Pour les portes vitrées, il est recommandé d’avoir un vitrage feuilleté. Une fois de plus tous les vitrages feuilletés n’offre pas la même résistance à l’effraction. Ces vitres sont classées selon la norme EN356 qui reprend 8 classes croissantes. Les vitrages de classe 1 à 5 sont des vitrages anti-vandalisme alors que les classes 6 à 8 sont des vitrages retardateur d’effraction.

Une solution peu onéreuse consiste à coller un film anti-effraction  sur vos vitres. La pose d’un tel film évite que la vitre parte en éclats et rend la technique du « trou d’homme » plus difficilement réalisable. Là aussi plusieurs qualités de film existent. Certains s’installent du côté intérieur alors que d’autres se posent côté extérieur mais rien n’empêche d’en poser de chaque côté pour encore plus renforcer la porte.

Bien évidement, la meilleure solution reste d’installer un Bloc-porte blindé certifié A2P BP1, BP2 ou BP3. Les Bloc-porte BP1 vous assurerons une résistance à toutes les attaques citées ci-dessus pendant au moins 5 minutes tandis que les BP3 résisterons jusqu’à 15 minutes. Il est également possible de garder la porte existante et d’y installer un super blindage qui consiste à blinder la porte, le cadre (avec paumelles renforcées comme pour un blindage pivot), mettre des cornières anti-pince, installer une serrure de sécurité multi points A2P*** et fixer le tout très solidement au mur pour être sûr que l’on ne viendra pas arracher l’ensemble.

Porte-super-blindage

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés pour pouvoir sécuriser une porte correctement. Pensez donc à sécuriser toutes les portes qui donnent accès à votre domicile. Pensez également à sécuriser vos fenêtres car selon les chiffres de l’Insee elles représentent aussi un accès de choix pour les cambrioleurs. Vous pourrez ensuite songer à installer un système d’alarme ou des caméras de vidéosurveillance afin de sécuriser encore plus votre habitation.

Pour ne rien manquer de Sécurité-cambriolage.fr, abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous :

NEWSLETTER

Annonce Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :