Télésurveillance : Comment choisir son abonnement ?

Télésurveillance : Comment choisir son abonnement ?

Choisir la société de télésurveillance qui sera en charge de la sécurité de votre domicile et de vos biens, cela ne doit pas ce faire à la légère. Il convient en effet de vérifier un certain nombre de points avant de souscrire à un contrat avec un quelconque prestataire de télésurveillance ou de vidéosurveillance.

1er point : Les certifications

Le but premier de souscrire à un contrat de télésurveillance est de s’assurer qu’il y aura toujours quelqu’un qui sera en mesure de surveiller votre habitation et de donner l’alerte en cas de problème lorsque vous êtes absent. Pour être certain que cela soit effectivement le cas, il est important que le centre de surveillance qui réalisera la prestation soit certifié APSAD. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Les certifications APSAD sont le gage d’une certaine qualité de service reconnu par le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP). Cela vous garantie que le prestataire, qui a été audité, possède les installations, les compétences, le savoir-faire et une organisation adéquat permettant d’assurer une certaine prestation de service.

Dans notre cas, les certifications qui nous intéressent sont la certification APSAD R31 pour les centres de surveillance, la certification APSAD R81 pour les installateurs de système d’alarme et éventuellement la certification APSAD R82 pour les installateur d’un système de vidéosurveillance.

Concrètement, la certification APSAD R31 exige par exemple qu’une station de télésurveillance soit en mesure de continuer sa prestation en autonomie totale pendant 72H. Cela implique donc qu’une station de surveillance doit non seulement être équipée d’un groupe électrogène mais également d’une pièce sécurisée pour le personnel ainsi que des vivres en quantité suffisante. Les centres de surveillance sont classés selon 3 types : Les types P2, P3 et P5 (le P5 n’est apparu que très récemment). Dans un centre de type P2 vous êtes assuré d’avoir au moins un opérateur présent 24H/24 alors que dans les centres de type P3 et P5 il y en aura au moins deux. La plupart des sociétés de télésurveillance possèdent des stations de surveillance de type P3.

Annonce Google

Les certifications R81 et R82 vous assurent quant à elles que les installateurs d’alarme et de caméras de surveillance sont qualifiés pour ce genre d’installation. Vous aurez donc la garantie qu’ils procèderont de manière méthodique pour définir le nombre de capteurs et de caméras nécessaires ainsi que les emplacements les plus judicieux pour permettre de détecter à coup sûr toute intrusion dans votre domicile.

Le matériel proposé par la société de télésurveillance peut également être certifié NFa2p ce qui représente bien sûr la garantie supplémentaire d’un système d’alarme de qualité, qui sera fiable et en capacité de résister aux tentatives de neutralisation les plus courantes (brouillage d’onde notamment). Il est à noté cependant que l’absence de certification NFA2P ne signifie pas pour autant que le matériel ne vaut rien. L’alarme proposée par VERISURE par exemple, ne dispose pas de la certification NFA2P mais possède pourtant un système d’alerte par le réseau ATN (Alarm Transmission Network) permettant de contrer efficacement une tentative de brouillage.

Voici un tableau reprenant les certifications des principales sociétés de télésurveillance présentes sur le marché :

Comme vous pouvez le constater, tous les prestataires présents dans le tableau ci-dessus possèdent des centres de télésurveillance certifiés APSAD P3. Ceci est plutôt une bonne nouvelle car même si ce tableau n’est pas exhaustif, il représente tout de même la majeure partie du marché de la télésurveillance en France. En effet toutes les offres de télésurveillance proposées par les banques et les assurances sont réalisées par l’une ou l’autre de ces sociétés. D’ailleurs voici un petit tableau (non exhaustif) permettant de se rendre compte que les offres ne sont pas aussi nombreuses qu’on pourrait le croire :

Il peut tout de même être intéressant de comparer les offres proposées par les banques et les assurances avec l’offre initiale car d’une part ces dernières négocient parfois des prix avantageux pour leurs clients mais elles peuvent également proposer une réduction du prix de votre assurance maison si vous signez un contrat de télésurveillance chez eux.

2ème point : Le matériel proposé

1) Le matériel inclus dans les offres de télésurveillance

A première vue, on pourrait penser qu’au niveau du matériel mis à disposition par les sociétés de télésurveillance, les offres son grosso modo équivalentes :

Pour un appartement Pour une maison
  • 1 centrale d’alarme
  • 1 capteur de mouvement
  • 1 capteur d’ouverture
  • 1 clavier déporté et/ou quelques badges
  • 1 centrale d’alarme
  • 2 capteurs de mouvement
  • 2 capteurs d’ouverture
  • 1 clavier déporté et/ou quelques badges

Mais en réalité il n’en est rien ! Certes, sur la quantité cela se vaut, mais lorsqu’on y regarde de plus près, des différences apparaissent très nettement. Nous avons déjà parlé plus haut d’une première différence, à savoir la certification NFA2P de l’alarme qui n’est pas proposée chez tous les prestataires de télésurveillance. Ceci peut parfois impliquer une alarme plus facile à neutraliser notamment à l’aide d’un brouilleur d’onde. Mais en cherchant un peu, on trouve encore d’autres différences, particulièrement au niveau des capteurs de mouvement.

Annonce Google

Une première différence sur les capteurs de mouvement, se trouve au niveau de leur compatibilité avec nos chers compagnons à quatre pattes. Toutes les sociétés présentées dans le premier tableau proposent des capteurs de mouvement compatible animaux. En revanche, ils n’ont pas tous le même niveau de compatibilité. Les capteurs volumétriques les plus performants acceptent des animaux jusqu’a 36 Kg alors que pour d’autres il ne faudra pas avoir un animal pesant plus de 15 Kg.

Il est donc conseillé de bien se renseigner auprès des sociétés de télésurveillance sur les capacités de leurs capteurs de mouvement afin de ne pas se retrouver avec une alarme qui se déclenche à chaque fois que votre animal bouge. Il est d’autant plus important de se faire préciser que l’alarme sera effectivement compatible avec vos animaux lorsque vous avez des chats. En effet beaucoup de capteurs ignorent les animaux tant qu’ils n’atteignent pas un certain poids mais surtout une certaine hauteur, et c’est souvent là qu’ils deviennent incompatibles avec un chat qui a tendance à grimper sur tout se qu’il trouve et donc, à se retrouver assez haut pour être détecté.

Une deuxième différence apparaît également sur les capteurs de mouvement et elle n’est pas à prendre à la légère. La capacité des capteurs à prendre des photos des cambrioleurs. En effet certaines offres de base proposent bien un capteur de mouvement mais ce dernier n’est pas équipé d’un objectif. Dans ce cas, la levée de doute, obligatoire pour pouvoir prévenir les forces de l’ordre, s’avère plus compliquée et les chances pour que la société de télésurveillance puisse directement les prévenir sont beaucoup plus réduites.

Cette deuxième différence amène directement à une troisième différence qui a également de l’importance : La capacité des capteurs à prendre des photos … la nuit. Là encore, toutes les offres ne se valent pas. Certains capteurs volumétriques sont bel et bien équipés d’un objectif pour prendre des photos mais ne disposent pas de flash se qui les rends inopérant la nuit. Avec de tels capteurs, il faudra installer un système d’éclairage avec détection afin que des photos puissent être prises de jour comme de nuit.

Pour continuer, parlons des détecteurs de fumée connectés. Quitte à payer un abonnement de télésurveillance, autant que ce dernier puisse couvrir un maximum de risques pour votre habitation. S’il est un risque qui peut être parfaitement couvert par ce genre de prestation, c’est bien le risque incendie. Grâce à un détecteur de fumée connecté à la centrale d’alarme, le centre de surveillance peut être averti qu’un incendie s’est déclaré dans votre domicile et ainsi vous alerter ou prévenir directement les pompiers. Seulement voilà, si certaines offres incluent ce service, pour beaucoup d’autres, il s’agit d’une option.

Dans les points à vigiler, on retrouve aussi la fonction SOS. Cette fonction vous permet d’envoyer un signal d’alerte au centre de télésurveillance dans le cas d’une agression, d’une urgence médicale ou de tout autre situation d’urgence. Une fois alertée, la station de surveillance vous rappelle via le haut parleur de l’alarme ce qui vous permet d’expliquer votre situation à un opérateur qui prendra les dispositions nécessaires (appel des pompier ou des forces de l’ordre). Cette fonction très intéressante, voire vitale, n’est malheureusement pas toujours incluse dans les offres.

Encore un point qu’il ne faut surtout pas négliger, la liaison GSM. Le plus souvent, les centrales d’alarme proposées par les sociétés de télésurveillance sont des alarmes IP. C’est-à-dire qu’elles doivent être connectées à une box internet pour pouvoir envoyer les alertes au centre de surveillance. Le gros inconvénient d’une alarme IP, c’est qu’elle est totalement dépendante du bon fonctionnement de votre box internet. Sans parler de toutes les fois où une box ne fonctionne pas sans raison apparente, il suffit qu’il y est une coupure d’électricité pour que votre alarme ne puisse plus faire son travail : Vous alerter. L’alarme, qui est alimentée par des piles, fonctionnera bien et sera parfaitement en mesure de détecter une intrusion mais la box, qui elle ne fonctionne qu’avec du 230V, ne transmettra aucune alerte. Pour palier à ce problème, les centrales d’alarme qui vous sont proposées sont également capables de transmettre les alertes via le réseau mobile (GSM). Si certains abonnements inclus ce service, on peut regretter que pour d’autres, se service pourtant essentiel soit en option.

Annonce Google

2) Le matériel disponible en option

Certaines options telles que les capteurs techniques (capteur de monoxyde de carbone, d’inondation ou de température) ou des capteurs de mouvement extérieurs peuvent être intéressantes mais d’autres peuvent, selon votre situation, être carrément indispensables. C’est notamment le cas des capteurs d’ouverture pour les portes de garage, appelés capteurs sabot.

Si vous possédez un garage, qui donne directement accès à l’habitation, vous ne pouvez pas laisser la porte du garage sans sécurisation car cela reviendrait à laisser un boulevard aux cambrioleurs pour entrer chez vous. Et pourtant, les prestataires de télésurveillance ne proposent pas tous cette option. On peut toujours compenser ce manque en installant un capteur de mouvement dans le garage, mais dans ce cas l’alerte ne sera donnée que lorsque les cambrioleurs se seront déjà introduits dans le domicile, ce qui est forcément moins efficace.

Parmi les options qui permettent d’augmenter de manière significative l’efficacité d’une alarme maison, on trouve la sirène extérieure. Toutes les offres de télésurveillance incluent naturellement une sirène intérieure mais cette dernière peut ne pas être suffisante pour dissuader les voleurs. En effet une sirène extérieure placée correctement sera visible de tous et aura déjà un effet dissuasif avant même que l’alarme ne se déclenche et en cas d’effraction, elle sera bien plus efficace pour alerter l’entourage qu’il se passe quelque chose dans votre maison. Si vous souhaitez être équipé d’une sirène extérieure lors de votre souscription à un contrat de télésurveillance, vous devrez choisir un prestataire qui dispose de cette option dans son catalogue.

Toujours dans l’optique d’avoir une alarme la plus efficace possible contre le risque de cambriolage il peut, selon la disposition de votre habitation, être intéressant de placer un ou deux capteurs de mouvements extérieurs. Ces derniers permettront ainsi de déclencher l’alarme avant que les cambrioleurs n’aient atteint le seuil de votre porte et pourront largement contribuer à réduire les chances de réussite des voleurs. Là encore, il s’agit d’une option qui n’est pas disponible partout et si vous souhaitez avoir ce genre d’équipement, il vous faudra bien choisir votre société de télésurveillance. Notez que certains prestataires proposent de réunir l’option sirène extérieure et l’option capteur extérieur en une seule et même option avec un coût plus intéressant.

Il y a un autre élément qui devient incontournable en matière de sécurité contre les cambriolages : c’est la caméra IP. Bien plus efficaces pour la levée de doute que les simples photos fournies par les détecteurs de mouvement avec objectif, les vidéos capturées par une caméra IP peuvent également vous être utiles au quotidien puisque vous pouvez vous connecter à votre caméra depuis n’importe quel endroit pour voir se qui se passe chez vous quel que soit le moment de la journée. Une fois de plus, certaines sociétés de surveillance ne proposent pas cette option et il vous faudra donc être vigilant si vous tenez à avoir une caméra de surveillance dans votre contrat.

D’autres options, qui ne sont pas disponibles partout, peuvent également vous intéresser si vous souhaitez couvrir plus de risques pour vous et votre domicile avec votre contrat de télésurveillance. Il s’agit notamment des fameux détecteurs techniques. Nous avons déjà parlé de l’un d’entre eux, le détecteur de fumée connecté, mais il y en a d’autres qui peuvent être intéressants.

Le détecteur de monoxyde de carbone peut, par exemple, vous intéresser si vous utilisez des appareilles à combustion à l’intérieur de votre domicile (poêle, chaudière, chauffage d’appoint, cuisinière, plaque de cuisson, …). En effet lorsque ces appareilles, brûlant du bois, du gaz, ou du pétrole, commencent à vieillir ou sont mal entretenus, ils peuvent produire un gaz qui est absolument indétectable par l’homme : Le monoxyde de carbone. Hors, lorsque ce gaz se retrouve en trop haute concentration dans l’air, il peut tout simplement être mortel. Il peut donc être rassurant d’avoir la possibilité de connecter un détecteur de monoxyde de carbone à son alarme.

Un détecteur de température connecté à l’alarme de votre maison peut également vous rassurer en vous permettant de surveiller la température à l’intérieur de votre congélateur ou de votre cave à vin. Vous serez ainsi prévenu en cas de dysfonctionnement de votre appareil et pourrez ainsi éviter de vous retrouver avec des dizaines de kilos de nourriture à jeter.

Annonce Google

Si votre habitation se trouve dans une zone à risque pour les inondations, il est fort probable vous souhaitiez avoir un capteur d’inondation installé dans votre domicile et relié à votre alarme avec télésurveillance. Cela peut également être utile en cas de rupture d’une canalisation ou tout simplement si vous avez oublié de fermer un robinet avant de partir.

Voici donc un tableau qui reprend le matériel proposé par les principales sociétés de télésurveillance :

Si vous avez regardé ce tableau avec attention, vous avez peut-être remarqué qu’il reprend une option dont nous n’avons pas encore parlé : Le brouillard opacifiant. Malheureusement cette option, qui peut-être vraiment très efficace pour faire fuir des cambrioleurs, n’est pas encore très répandue dans les offres de télésurveillance. Il y a fort à parier que les générateurs de brouillard opacifiant vont être de plus en plus présents dans les offres à l’avenir mais pour cela, il va falloir que ce matériel se développe et devienne plus abordable pour des offres destinées aux particuliers. En effet les générateurs efficaces et fiables ainsi que leurs recharges sont encore assez chers et sont pour le moment plutôt réservés aux professionnels.

Agent de sécurité

3ème point : Les services en cas d'effraction

Encore une fois, toutes les offres ne comprennent pas les mêmes services mais en même temps, tout le monde n’a pas les mêmes besoins non plus. Partant de là, il faut que vous sachiez déterminer quels sont vos besoins afin de pouvoir choisir l’offre qui vous conviendra. Vos besoins ne seront effectivement pas les mêmes si votre contrat de télésurveillance est destiné à sécuriser votre habitation principale et s’il est prévu pour la protection d’une résidence secondaire.

Pour une résidence principale, on peut penser, selon votre situation, qu’en cas de déclenchement de l’alarme, vous serez en capacité de revenir sur place assez rapidement pour vérifier l’état de vos issues et prendre les dispositions qui s’impose (appel des forces de l’ordre et éventuelles réparations des issues endommagées) la majeure partie de l’année. Dans ce cas vous pouvez très bien vous contenter d’une formule offrant les interventions d’un agent de sécurité et un éventuel gardiennage du site seulement quelques semaines par an voire d’une formule qui ne prévoie ses prestations qu’à la demande.

En revanche si vous devez sécuriser une résidence secondaire, il y a peu de chance pour que vous puissiez être sur les lieux aussi rapidement et donc il devient quasiment indispensable d’avoir les services d’un agent de sécurité pour la vérification de l’état des issues mais également d’un gardiennage du site pendant assez de temps pour que vous puissiez vous rendre sur les lieux et faire le nécessaire. Lors de vos démarches auprès des sociétés de télésurveillance, pensez à vous faire préciser à quelle distance de votre maison ou appartement se trouve la société qui sera en charge d’envoyer un agent de sécurité chez vous en cas d’effraction. L’idéal serait même que la société de télésurveillance s’engage sur une durée maximum entre le déclenchement de l’alarme et l’arrivée de l’agent de sécurité sur les lieux.

Annonce Google

Certaines sociétés de télésurveillance proposent également de se charger de l’organisation des réparations d’urgence et incluent dans leurs formules une certaine somme, en plus des sommes éventuellement remboursées par votre assurance, pour ces travaux. D’autres closes, tel que la possibilité de bénéficier d’un relogement temporaire, du nettoyage de votre domicile, du rapatriement de l’abonné, d’une assistance psychologique ou d’une assistance aux démarches administratives, peuvent se révéler très appréciables à la suite d’un cambriolage. Il est donc conseillé de bien regarder les offres dans leur ensemble pour faire le choix le plus judicieux en fonction de votre situation. Il est aussi conseillé de bien comparer le temps de gardiennage prévu dans votre contrat car ce dernier varie de quelques heures à plusieurs jours avant d’être en supplément. Il en va de même pour les sommes allouées aux réparations d’urgence qui vont de quelques dizaines d’euros à plus de 1000€.

Voici un tableau (non exhaustif) offrant un aperçu des services que proposent les principaux prestataires de télésurveillance :

4ème point : Le prix

Nous y voilà, le nerf de la guerre ! Et pourtant, nous le mettons en dernier. Rassurez-vous, ce n’est pas pour vous forcer à lire l’article en entier. Si nous l’avons mis en dernier c’est pour la simple et bonne raison que l’on ne peut réellement comparer les abonnements que lorsque que l’on sait exactement tout ce dont on a besoin.

La meilleure façon de s’en rendre compte est sans doute d’étudier un exemple ou deux et de voir ce que cela donne en terme de prix mais aussi en terme de service assuré.

1er cas) La protection d'une maison

Nous allons partir sur une maison de plein pied disposant d’un garage, trois chambres, WC, salle de bain, et une grande pièce à vivre faisant salon, salle à manger et cuisine. Il s’agit d’une habitation principale, aucun animal de compagnie ne vie dans cette maison et les occupants s’absentent environ 4 semaines/an. Pour vous aider à visualiser cette maison, voici un plan reprenant le minimum de capteurs nécessaire pour la sécuriser.

Comme vous pouvez le voir nous partons sur deux capteurs de mouvement, trois capteurs d’ouverture et un capteur sabot. Encore une fois, il s’agit du minimum pour pouvoir détecter une intrusion mais pas du plus efficace. En effet, pour que l’alarme est une meilleure réactivité, il faudrait au moins un capteur d’ouverture sur la porte d’entrée (puisque 66% des cambrioleurs tentent de passer par la porte d’entrée) et un capteur d’ouverture sur chaque fenêtre.

Le prestataire idéal, dans notre cas, devra répondre aux exigences suivante : Il faut absolument que l’alarme puisse fonctionner sur le réseau GSM en cas de besoin, elle devra être équipée d’un détecteur de fumée connecté, d’une sirène extérieure et de capteurs de mouvement avec flash. Une fonction SOS sera un plus.

A partir de ces données, nous pouvons passer en revue les différentes offres des opérateurs repris dans les tableaux précédents afin de voir lesquels répondront à nos critères.

Avec le tableau ci-dessus, on voit rapidement que quatre formules de télésurveillance peuvent répondre à nos exigences et nous allons donc devoir faire un choix entre ces formules. Pour cela, nous allons nous aider d’un autre tableau afin de pouvoir comparer le coût annuel/mensuel des différentes offres retenues. Étant donné le peut d’informations disponibles sur les tarifs d’ACTIVEILLE, nous nous contenterons des comparer les offres d’IMA PROTECT et de PROTECTION 24.

On peu constater avec ce tableau que la formule « A LA CARTE » de IMA PROTECT est la moins chère, puisqu’elle nous reviendrait à 588€ par an en comptant 4 semaines complètes en mode PROTECT+. Ceci dit, comme les deux autres formules proposent la fonction SOS et font bénéficier des services de gardiennage toute l’année pour seulement quelques euros de plus par mois, il peut être intéressant de choisir l’une d’entre elles.

Les tarifs mensuels de ces deux offres sont très proches, moins d’un euro par mois de différence, en revanche on trouve une différence notable sur le coût de l’installation : 145€ chez PROTECTION 24 contre 99€ chez IMA PROTECT. Avec une différence de prix de 0.85€ par mois, cela veut dire qu’il faudra garder l’alarme de PROTECTION 24 plus de 54 mois (4 ans et demi) pour commencer à avoir un retour sur investissement. D’autre part, s’il nous vient l’envie de rajouter des capteurs d’ouverture afin de sécuriser encore mieux notre maison, la différence entre les deux offres se réduira encore puisque les capteurs d’ouverture supplémentaires sont loués un peut moins chère chez IMA PROTECT que chez PROTECTION 24. Pour ce cas de figure, on pourrait donc opter pour la formule « TOUT INCLUS » de IMA PROTECT.

2ème cas) La protection d'un appartement

Cette fois nous allons étudier le cas d’une résidence secondaire. Nous allons partir sur la protection d’un studio se situant, selon votre préférence, à la mer ou à la montagne et dont voici le plan.

Télésurveillance capteurs pour la protection d'un appartement

Comme vous pouvez le constater, les besoins ne seront pas du tout les mêmes que dans l’exemple précédent. L’appartement ne se trouvant pas au rez-de-chaussée, il y a beaucoup de chances pour que les cambrioleurs arrivent par la porte d’entrée. S’ils venaient tout de même à passer par le balcon, ce qui reste possible, ils ne pourraient pas échapper au capteur de mouvement. Si l’appartement avait été au rez-de-chaussée, il aurait fallut mettre des détecteurs d’ouverture sur les deux fenêtres.

Dans cet exemple il n’y aura pas besoin de capteur sabot, de capteurs d’ouverture supplémentaires ou encore de sirène extérieure mais un capteur de fumée connecté devra tout de même être présent. Comme il s’agit d’une résidence secondaire, nous allons partir du principe qu’il n’y a pas de box internet. Les lieux étant destinés à être inoccupé la majeure partie de l’année, il faudra que l’offre retenue comprenne le gardiennage des lieux toute l’année ainsi que l’organisation des réparations des issues fracturées en cas d’effraction.

Voici donc un tableau permettant de voir quelles offres de télésurveillance répondent à nos critères :

Nous avons donc 4 formules qui sont au vert sur tous les items. ACTIVEILLE se démarque du lot en proposant un budget important pour les réparations suite à une effraction mais comme nous n’avons pas de données accessible sur leurs tarifs, nous allons comparer ce qui est comparable à savoir, les formules de IMA PROTEC, de SEPSAD et de PROTECTION 24.

Les offres de IMA PROTECT et de SEPSAD proposent l’abonnement au même prix alors que PROTECTION 24 est un peu au dessus. Sur cet exemple, la différence de prix se fera donc sur les frais d’installation et sur ce terrain, c’est SEPSAD qui prend l’avantage avec une pose pour seulement 39€. Le budget prévu pour la remise en état des issues n’est pas précisé chez IMA PROTEC et pourrait faire la différence mais on sait qu’il est de 76€ chez SEPSAD. Pour ce deuxième cas, on pourrait donc choisir la formule « Télésurveillance Intégrale » de SEPSAD.

Vous connaissez maintenant tous les points à vigiler lorsque vous comparerez les offres de télésurveillance. Nous espérons que cela vous aidera à faire le bon choix. Si tel est le cas, n’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux et dans votre entourage afin qu’il puisse aider d’autres personnes à faire leur choix.

Pour ne rien manquer de Sécurité-cambriolage.fr, abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous :

NEWSLETTER

Annonce Google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :